Encadrement et accrochage : mes astuces et conseils

Accrocher - Encadrer - Exposer

Les petits mondes - passe-partout

J’peux pas l’encadrer!

Qui ça? Votre collègue de boulot? Le petit-ami de la soeur de votre beau-frère? Mais non, tout simplement l’illustration achetée il y a un an (ou plus), qui dort tranquillement dans son enveloppe en papier kraft, pressée entre deux gros livres et qui vient de réapparaitre lors du déménagement. Là, vous avez lancé à la cantonade « Faut vraiment qu’on s’occupe de lui trouver un cadre ! », ça sent le vécu.

Oui ce sont les cordonniers les plus mal chaussés et oui j’avoue avoir accumulé quelques illustrations et elles sont là bien au chaud sur l’étagère à attendre que l’on s’occupe d’elles. J’ai eu donc envie de faire le tour du cadre, voir ce qu’il existe, ce que l’on peut trouver ou faire en matière d’encadrement: du simple cadre en bois acheté dans la grande distribution déco, en passant par mon encadreur et en découvrant de nouvelles façons d’exposer des oeuvres sur papier.

Alors, c’est parti pour une petite sélection non-exhaustive!

encadrement - les petits mondes boutique en ligne

Les illustrations qui attendent patiemment leur tour: Spell de Marine Joumard, une carte de voeux d’Arthur Plateau et Beakish d’Anaïs Plagnard.

Les cadres prêt à l’emploi

On les trouve maintenant partout. Dans les grandes enseignes de décoration: en bois naturel, en aluminium, avec ou sans moulure, épuré ou rococo … souvent à des prix très abordables et aux dimensions standards. Le fond étant modulable grâce aux petites languettes de métal, on peut changer d’illustration qu’en bon nous semble. Souvent vendu avec un passe-partout (je reviendrai sur cet élément cartonné, qui n’a l’air de rien, mais fait toute la différence pour protéger et mettre en valeur l’oeuvre encadrée), il peut s’adapter au format de l’image: portrait ou paysage, à accrocher au mur ou à poser sur une étagère, il transforme et donne la valeur ajoutée à votre intérieur. C’est la « touche personnelle » dans votre home sweet home, que l’on soit minimaliste ou amateur de patchwork de cadres aux formats hétéroclites!

La qualité est malheureusement souvent à la hauteur du prix. Il suffit de trois ou quatre changements d’image et les languettes de métal se cassent. Un déménagement un peu sportif (toutes allusions à des évènements personnels ne seraient que pure coïncidence) et le cadre (souvent en fibre de bois) se fragilise, s’abîme, bref retour à la case départ: il faudra retrouver un contenant pour la sérigraphie achetée au marché des créateurs, lors de vos vacances chez mémé!

Bref, je ne vous mens pas, à la maison certains cadres viennent de grandes enseignes, mais lors du déménagement cet été, au vu des dégâts répertoriés sur ces petits objets rectangulaires, nous avons décidé de ne plus renouveler l’expérience … ras-le-bol de l’obsolescence car étant donné le jeu des cadres musicaux que je leur fais subir, autant aller vers du pérenne pour nos oeuvres adorées et de la recup’ pour les pièces vouées à bouger régulièrement.

Chiner, récupérer et … bricoler

Et pourquoi pas pour les cadres! J’ai été surprise de trouver de petites merveilles en chinant dans les vides grenier et les bric-à-brac: des cadres avec moulure qui ont leurs charmes et que l’on peut décaler avec des illustrations plus graphiques ou abstraites, certains pour lesquels on changera la vitre ou ajoutera un passe-partout coloré, un peu de cire ou de peinture, quelques gouttes de colle et hop voilà des cadres à 2, 3 euros qui retrouvent une nouvelle jeunesse et surtout vous permettent de mettre en valeur les oeuvres acquises de façon atypique et originale.

Encadrer cadre - Les petits mondes illustrations

Encadrer cadre - Les petits mondes - eugénie kasher

Chez l’encadreur: choix du bois, passe-partout en couleur, cadres de toutes les formes.

L’encadreur: un choix de roi

Vraiment on ne regrette pas d’avoir franchi la porte du minuscule atelier de l’encadreur à côté de la maison. Oui c’est un vrai capharnaüm quand on rentre à l’intérieur, il y a de la sciure et de minuscule morceaux de bois un peu partout, mais quel plaisir d’échanger et de prendre le temps avec un artisan dont c’est le métier. J’avoue quand arrivant je me suis dit « Ouh la la qu’est ce qu’il va me proposer », au vu des tableaux en cours disposés sur l’établi: marinière, champ de lavande, portrait avec chien … tous les clichés autour de l’encadrement vieillot étaient réunis. Et me voilà avec mes trois illustrations dans le carton à dessin: une Madone de Mikaël de Poissy (la fameuse cachée entre deux livres dans la bibliothèque), une linogravure d’Eugènie Kasher acquise lors d’une session tattoo et une autre offerte par Jonathan Gowthorpe.

Essai de nombreux passe-partout, échange sur les couleurs à associer, découverte d’échantillon de cadre… j’ai vraiment la sensation que l’encadreur est à l’écoute de ce que je souhaite: un style baroque pour la madone, un entre-deux-verres pour le Soleil et la Lune et un encadrement qui fasse ressortir le jeu de motif et de forme pour la linogravure de Jonathan. Une semaine plus tard je récupère ma commande et nous sommes ravis de l’effet donné qui met vraiment en valeur les oeuvres, mille fois plus que si nous avions choisi des cadres dans le commerce. Les formats étant particuliers, (ou bien, comme pour l’oeuvre d’Eugénie où je souhaitais conserver le contour du papier torchon pour contraster sur notre mur bleu), nous aurions dû faire des compromis ou découper les oeuvres.

encadrement - jonathan gowthorpe - les petits mondes

encadrement mikael de poissy - les petits mondes

encadrement - eugénie kasher - blog les petits mondes

Les oeuvres encadrées, dans l’ordre: Jonathan Gowthorpe, Mikaël de Poissy et Eugénie Kasher.

Bas les cadres: exposer autrement!

Et donc en m’intéressant à ce sujet et en me noyant dans parcourant Pinterest (vous pouvez retrouver un tableau créé à cette occasion), j’ai découvert que l’art du cadre de ne se conjuguait pas uniquement au format rectangulaire et vitré. On peut également exposer une illustration différemment comme chez les bretons de la maison d’édition Dezzig!

J’ai donc découvert les Poster-pant (merci Jonathan pour l’info). Il s’agit de porte-affiche en bois et métal permettant d’accrocher vos illustrations sans les abimer et donne un côté industriel détourné qui me plait beaucoup. On ajoute à cela que tout est fait en France, moi je dis banco… prochain achat en perspective pour nos planches botaniques. (Je vous invite à fuir devant les produits similaires proposés par la grande distribution avec des pinces crocodiles… sauf si vous souhaitez que vos oeuvres sur papier se retrouvent maculées de morsures façon poinçonnage agressif).

LeSaec_800_Dezzig

Exemple de Poster-pant de Dezzig avec une sérigraphie d’Erwan Le Saëc.

Et enfin: les murs de cadres

Je termine de vous achever (au début j’étais donc partie pour un mini article sur le cadre… au final je vous ensevelis avec une pseudo rubrique déco, pardon) avec les fameux murs ou patchwork de cadres. A la base ce qui était une normalité pour tout les amoureux de l’illustration est donc devenu une banale tendance de décoration  (oui j’ai décidé de me faire des amis avec cet article, « Youyou y a encore quelqu’un qui me lit? »). J’avoue adorer ça, n’en déplaisent à tous mes anciens propriétaires d’appartement à qui j’ai laissé à chaque fois des murs-gruyères rebouchés au dentifrice (Oh ça va vous là-bas, essayez de trouver de l’enduit de rebouchage un dimanche soir à 23h alors que l’état des lieux est à 8h le lendemain!).

Comment on organise sa petite affaire: généralement on commence un week-end en se disant que l’on en a pour 1h max, on étale tout parterre avec le chat qui se couche sur les cadres, on récupère par-ci par-là des clous dans le tiroir du meuble de l’entrée (appelé aussi tiroir à bordel pièces de meuble-dont-tu-n’as-pas-trouvé-la-fonction) , on met sa meilleure playlist et en avant!

La règle, c’est qu’il n’y a pas de règle. On fait à l’envie, on mélange les formats, les couleurs, les styles… je crois que plus votre installation est personnelle plus elle sera harmonieuse, il suffit juste de respecter les écarts entre les cadres et le fameux « C’est droit, là?! »  (le mètre et le niveau restent vos meilleurs amis, n’en déplaise à votre conjoint qui est persuadé que « ça penche trop à gauche »). On pourra y ajouter des miroirs, des souvenirs, des grigris … vous l’aurez compris on se fait plaisir, l’essentiel est de créer son univers, son petit monde…

N’hésitez à partager vos photos de vos univers illustrés et vos idées pour exposer et mettre en valeurs les illustrations avec #monpetitmonde et retrouvez-moi sur Instagram et Facebook.

Morgane

+ La petite playlist ou les 10 titres qui vont t’aider à planter tes clous à la bonne hauteur:

1. I Sat By The Ocean – Queens Of the Stone Age
2. Doing It To Death – The Kills
3. The World Is Ours – Nasser
4. A Young Gun – Alexis and the Brainbow (Brainbow)
5. Fever – The Black Keys
6. Tangled Up In Plaid – Queens Of the Stone Age
7. Lights Out – Royal Blood
8. Older – Parcels
9. Fashion Drunk – Otis Stacks
10. Submarine – The Shoes

EnregistrerEnregistrer